jeudi 21 août 2008

Couvent des Jacobins


Au milieu du jardin se trouve un puits recouvert d'un plaque de fer plus ou moins rouillée. 
Il y avait ce matin, une petite flaque d'eau dessus. J'ai aimé la réflexion que j'y voyais et j'ai tenté de photographier. 
Un couple se promenait sous les arcades. Tous les deux sont arrivés en vitesse ! Une photo à prendre ? Vite, vite, allons voir ! Ils sont repartis aussi vite ! Je crois qu'ils n'ont pas compris  ! À vous de juger !


23 commentaires:

  1. Pfffff! Les gens ne voient rien ! Heureusement que vous étiez là Catherine, parce que c'est vraiment réussi

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Larkéo. Vous me faites vraiment plaisir. Je me demandais un peu ce qu'allait donner les gouttes d'eau ! Il faut croire que la pluie de ma Normandie me manque !

    RépondreSupprimer
  3. Elle est où, la buvette ?

    Signé : Didier.

    RépondreSupprimer
  4. deux très beaux clichés!! et
    une flaque d'eau avec un reflet, donne toujours un bon résultat.
    Bravo!!
    amicalement

    RépondreSupprimer
  5. Hello Catherine

    J'aime beaucoup, je la trouve magnifique !

    XX

    RépondreSupprimer
  6. Ah bon il n'y avait rien d'évident à voir? Un bon gros truc bien voyant au milieu?
    Ben ça alors!
    ;oD

    Photos superbes! Et touristes... touristiques, quoi! (bon je dis rien, dans deux jours je me transforme en touriste moi aussi...)

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique reflet !
    Mais quelle idée d'être chez moi quand je suis ailleurs !!!

    RépondreSupprimer
  8. Chère Catherine, je trouve vos photos de plus en plus belles, c'est un plaisir de se promener dans votre blog.
    [D'autant que je suis une amoureuse des cloîtres].

    RépondreSupprimer
  9. Merci à vous tous. Vous savez, ça me fait vraiment plaisir, j'ai l'impression de
    progresser avec vos regards. Surtout s'il y a un défaut dites le moi, je ne demande qu'à apprendre !
    @ Pétronille, on se rejoint, j'aime les cloîtres. Il y en a deux à Toulouse et j'y ai passé beaucoup de temps, simplement à écouter le calme et regarder la sérénité de toutes ces années.
    @ Mifa, vous voilà rentrée. Je suis encore désolée de cette immense flemme et fatigue qui m'a empêchée de vous retrouver. Ce sera pour un autre fois !
    @ La Trollette, les gens ne voient rien ! Bonnes vacances et revenez-nous avec vos si belles photos.

    RépondreSupprimer
  10. combien de fois ai je renoncé à une photo pour éviter des regards interrogatifs ...

    RépondreSupprimer
  11. Véron, voyons, un peu de courage ! Et puis, c'est plutôt amusant ! On passe pour de "vieilles" originales.
    Mon modèle idéal est la vieille dame anglaise !

    RépondreSupprimer
  12. Cette flaque fait que le puits est céleste et donc inversé. Normal dans un couvent, me direz-vous... Bises

    RépondreSupprimer
  13. Martin, c'est toujours beau ce que vous dites ! À méditer ...

    RépondreSupprimer
  14. devant cette réflexion dans la flaque, toi tu t'es fait une belle réflexion aussi ...
    tes gouttes d'eau rendent trés bien et ces reflets sont trés beaux Catherine !!

    RépondreSupprimer
  15. Magnifique : je ne sais pas que dire d'autre....

    RépondreSupprimer
  16. C'est déjà beaucoup. V
    Merci, Laurence !ous me faites plaisir, Emma, merci.

    RépondreSupprimer
  17. Les Jacobins, c'est vraiment un endroit magnifique ! Le Cloître bien sûr, le patio mais aussi l'église qui en constitue l'entrée.
    Vous arrivez réussi, je trouve à rendre l'ambiance...
    Magnifiques photos tout le long du blog, vraiment !
    :-)

    RépondreSupprimer
  18. Merci, Monsieur Poireau. Me voilà toute émue par vos compliments ! Comme vous connaissez l'endroit, ça me fait bien plaisir !

    RépondreSupprimer
  19. Monsieur Poireau, j'ai oublié de vous dire que j'avais beaucoup aimé l'église aussi. J'ai ICI, une photo du vitrail "qui pleure de la lumière". J'ai eu beaucoup de chance, la lumière dans l'église était superbe.

    RépondreSupprimer
  20. La vache !
    Tu avais un pied pour faire la photo dans l'église ?
    (oh zut, je tutois. Puis-je ?)
    J'avais toujours des photos flous avec mon vieux Canon même pas stabilisé. Il faut que je réessaie avec le Panasonic tout neuf ! :-)
    En tout cas, je le redis, beau travail photo ! :-))

    RépondreSupprimer
  21. Et bien oui, pour le tutoiement, tu peux. Les québécois se tutoient tous. Quel mal j'ai eu en arrivant en France ! Non, je n'ai pas de pied mais je veux en acheter un petit. Là je m'étais appuyée sur une colonne, j'inspire, je ne respire plus et clic ! Merci encore, je suis vraiment très touchée.

    RépondreSupprimer