lundi 29 novembre 2010

L'À faire du mois de novembre

Mère Castor, ce mois-ci fait très fort... et compliqué :

"Il est question, en ce sombre mois, de créer de dégoter d'attraper et d'insuffler un semblant de vie tremblotante à la plus charmante et fantasmatique des créatures ectoplasmiques et évanescentes, le spectre, l'apparition, bref, le fantôme."

Voici un semblant de vie tremblotante (de froid), un fantôme d'épouvantail...



21 commentaires:

  1. Quoi de plus épouvantable qu'un épouvantail abndonné.
    Excellent et trouvé (presque) sur l'instant, merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Parfait fantôme , le léger déhanché du cou lui donne un air de désolation en accord joyeux avec novembre.

    RépondreSupprimer
  3. Brrrrrrrrr.......
    Le froid ou la peur?

    RépondreSupprimer
  4. J'adore cette idée, un fantôme noir sur un fond blanc ! Tout aussi glaçant qu'un spectre grisâtre dans une nuit sombre.

    RépondreSupprimer
  5. Ce mélange de Casper, de Freddy, de la Faucheuse, l'inversion des couleurs, la ligne directrice... rien que ça.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Presque à terre mais pas encore. Désolation, renoncement et endormissement, ce novembre si dure. Il sera bientôt sur pied à l'oeuvre. non ?

    RépondreSupprimer
  8. un gardien bien isolé mais vaillant, un fantôme noir et contrasté dans la paleur spectrale de novembre.
    quelle jolie photo

    RépondreSupprimer
  9. Brrrr..... il a l'air de sortir de terre !!.......

    RépondreSupprimer
  10. Très chère Catherine, comment diable avez-vous réussi à me photographier ! Pff... on ne peut plus oeuver serein sans paparrazi alentour!! Wouarff ;)))

    RépondreSupprimer
  11. Pluton, est-ce bien raisonnable de sortir sans pantalon ? Des plans pour se retrouver à l'hosto avec les fesses gelées !

    RépondreSupprimer
  12. recreevision.blogspot2 décembre 2010 à 20:40

    ce demi-épouvantail demi-fantôme est d'autant plus inquiétant que d'un bras il semble indiquer à la droite de la photo une ombre gigantesque et menaçante ...et là cela fait vraiment très peur

    RépondreSupprimer
  13. Et pas un chat à hanter... le pauvre !

    RépondreSupprimer
  14. comment vas tu .... dans le froid ?

    RépondreSupprimer
  15. délicieusement effrayant! rien de tel que l'épouvante qu'on croise au détour du chemin.

    RépondreSupprimer
  16. Brrrr ! Froid, inquiétude, ombres... pour composer une belle, très belle image.

    RépondreSupprimer
  17. ooooh, l'épouvantail épouvanté? pauvre et vaillant fantôme... faudrait aller lui porter une petite soupe chaude.

    RépondreSupprimer
  18. Ouaaaoouuu ... Romantique à souhait . Cet épouvantail ressemble ... à la mort .

    La "Grande faucheuse " s'est embourbée ! Bien fait pour elle! Surtout ne la tirez pas de là !

    Joël (enfin jojo le mérou)

    RépondreSupprimer