lundi 16 novembre 2009

Prisonnière dorée

Les griffes du chevalier noir retiennent la belle blonde pour qu'elle ne tombe pas à l'eau.

Ce midi : reste du lapin à la bière et aux pruneaux. Ce soir : oeufs-salade.

16 commentaires:

  1. Catherine, c'est magnjfique ! Et navré pour la contrepèterie lamentable...

    RépondreSupprimer
  2. Mais Pluton, ce n'est pas de ta faute si je suis nulle. Paraît que les femmes ne comprennent pas les contrepèterie.

    RépondreSupprimer
  3. Bon alors : (mauvais) film cochon asiatique = nanard aux couilles chinoises ..... wouarf !!!

    Amitiés à tous deux.

    RépondreSupprimer
  4. Ahhh ! Quand on m'explique, ça me fait rire.
    Bises à vous deux. Emma se fait rare, elle me manque.

    RépondreSupprimer
  5. Splendide image enjolivée (comme si c'était nécessaire!) par un commentaire de conteur...

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai, ça, Pluton : elle est où Emma ?

    RépondreSupprimer
  7. Et la tour, elle est où, la tour ??? (celle où était enfermée la Belle )

    RépondreSupprimer
  8. ton cliché et son titre sont le début d'une belle légende médiévale !!

    RépondreSupprimer
  9. Un peu de respect pour la bière !

    RépondreSupprimer
  10. @ Epamin' et Phyll, ça doit être l'influence de Mère Castor. J'aimerais avoir son talent de conteuse...
    @ Mifa, la tour, c'est l'arbre à côté, je pense.
    @ Nicolas, Didier a bien respecté la bière, hier soir...

    RépondreSupprimer
  11. Seulement pour ne pas qu'elle tombe à l'eau ? Ce chevalier, bien qu'il soit tout noir et tout griffu, manque d'ambition. Et tuer le dragon ? Détruire la montagne, répondre à des questions impossibles ? Allons, chevalier, allons, il en faudra plus pour garder ta princesse qu'un petit coup de griffes.
    Oui, bon. Photo magique, assurément.

    RépondreSupprimer
  12. Mère Castor, te voilà lancée dans un conte. J'adore et je savais bien que ton imagination verrait toute une belle histoire. Je me demande si je ne vais pas aller lui causer sérieusement, à ce chevalier !

    RépondreSupprimer
  13. Emma ne boude pas mais elle est absorbée par la fac. Elle va t'écrire ou peut-être est-ce déjà fait.

    RépondreSupprimer
  14. Pluton, je n'ai jamais pensé qu'Emma boudait ! Je la sais occupée. Je disais juste que je m'ennuyais de ses commentaires, surtout chez Didier. Oui, elle m'a écrit, merci et bises à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  15. ah ! que j'aimerais briller ainsi .........et être griffée de la sorte !

    RépondreSupprimer